Cleanfox - Les gestes à faire contre la pollution numérique




Chaque jour dans le monde, plus de 3 milliards d’internautes utilisent plus de 9 milliards d’ordinateurs et de smartphones. Cela représente, si l’on ajoute l’impact environnemental des serveurs et des sites web, une quantité d’émission de gaz à effets de serre équivalente à 1,2 fois celle de la France. Comment faire pour nous protéger ? Quelques gestes simples peuvent faire de vous un expert de la lutte contre la pollution numérique

Lutter contre l’obsolescence programmée

Mieux vaut réparer son matériel que le remplacer. En effet, selon les études, c’est pendant la construction d’un ordinateur que se concentre la plus grande partie des émissions de gaz à effet de serre. A titre d’exemple, un ordinateur portable de 14 pouces, fabriqué en Asie, en génère 200 kg. En comparaison, son utilisation en émet de 2 à 4 kg par an. Même si les objets actuels sont de plus en plus souvent conçus pour avoir une durée de vie limitée, il est possible de les faire durer grâce à la réparation et bien sûr à un entretien efficace.
Une fois qu’il n’est vraiment plus possible de sauver votre machine, le travail pour préserver la planète n’est pas encore terminé. En 2015, en France, seulement 4 équipements informatiques sur 10 étaient collectés, dépollués et recyclés de façon adéquate. Les 6 autres ? Mélangés avec d’autres déchets dans de gigantesques décharges. Rendez-vous sur Recyclage Informatique pour trouver une entreprise à même de vous aider.

 

Consommer Internet de façon responsable

Pourquoi regarder la télé par Internet si on dispose de la TNT ? Pourquoi mettre toutes ses photos sur le cloud quand on les regarde de toute façon à la maison ? Autant d’actions qui semblent anodines. Pourtant, elles ont aussi un impact environnemental élevé. Un exemple ? Stocker vos photos sur le cloud ? Comptez une consommation énergétique multipliée par 23.
De façon plus générale, les pages web avec toujours plus d’images, les mises à jour de logiciels… Tout est plus lourd aujourd’hui sur Internet et requiert donc plus d’énergie. Il s’agit là d’une mutation que doivent réaliser les entreprises. L’explosion de l’empreinte carbone de la navigation sur Internet est loin d’être de la seule responsabilité des usagers, mais ceux-ci ont des leviers.

 

Les petites actions qui font la différence

Les petites actions du quotidien peuvent avoir un véritable impact si elles sont réalisées dans la durée. Par exemple, débrancher de façon systématique sa box Internet quand on est hors de la maison, éteindre tous les appareils électriques la nuit ou encore imprimer de façon intelligente. A titre d’exemple, fabriquer une feuille A4 requiert 4 litres d’eau, ainsi que de nombreux produits chimiques. Mais on peut limiter les dégâts en réutilisant l’autre côté d’une feuille s’il ne s’agit pas de documents importants. Pensez aussi à ne pas jeter à la poubelle les feuilles utilisées car elles sont plus faciles à recycler lorsqu’on les garde à part.
Vous pouvez aussi vider votre boîte mail de tous les courriers inutiles, déjà lus et autres spams avec un outil comme Cleanfox. Ce sont autant de données qui ne resteront pas stockées inutilement durant plusieurs années sur des serveurs à l'autre bout du monde et donc autant d’énergie économisée.



Publié le : 2017-05-17 par Louis

Rejoignez Cleanfox


Se connecter avec Gmail
Se connecter avec Hotmail
Se connecter avec Yahoo
Autre (Orange, SFR, Free...)

Credits : Flaticons are designed by Freepik and by Drawnhy97 and distributed by Flaticon - Background Pictures are provided by Pexels.com