Cleanfox - Best Practices pour des mails qui polluent moins




La dématérialisation d’internet fait que la pollution qu’elle génère est très peu connue. Les termes comme cloud sont trompeurs et nous font penser que le stockage n’est pas physique. Pourtant les data centers qui stockent toutes les données disponibles en ligne polluent beaucoup. Les mails sont responsable d’une part non négligeable de cette pollution mais ils font partie des choses sur lesquelles il est le plus simple d’agir.
Voici les best practices pour faire en sorte que vos mails polluent le moins possible.
 

Compresser les pièces jointes

Un mail contenant une pièce jointe de 20Mo génère 20g de CO2. En compressant la taille du fichier que vous envoyez, vous limitez l’énergie consommée pour l’envoi et le stockage du mail dans votre boîte et dans celle du destinataire.
Pour les envois de fichiers plus lourds pensez à des outils comme WeTransfer, qui ne stocke le fichier que quelques jours.

 

Eviter les mails inutiles

Ce point peut peut-être paraître absurde mais sachant que l’envoi et la réception de chaque mail nécessité l’activité d’un data center et que plus de 10 milliards de mails sont envoyés chaque heure, réduire le nombre de mails envoyés semble judicieux.
Essayez d’envoyer toutes les informations dans un seul mail et d’éviter les mails inutiles comme “est-tu là ?” ou “Merci”.


Supprimer l’historique des mails du mail envoyé

Pour réduire la taille des mails que vous envoyez, pensez à ne pas laisser la chaîne des messages précédents dans le texte que vous envoyez. En plus d’alourdir votre mail, c’est inutile puisque la personne avec laquelle vous échangez et vous avez déjà connaissance de l’historique complet de vos échanges.

 

Limiter le nombre de destinataires

Plus un mail à de destinataires, plus il pollue : il est stocké dans les data centers de l’expéditeur et de chacun des destinataires (en plusieurs fois pour des raisons de sécurité). Essayez donc de limiter le nombre de destinataires aux personnes réellement concernées.


Se désabonner des newsletters 

En vous désabonnant des newsletters et autres mails publicitaires non seulement vous évitez l'encombrement inutile de votre boîte de réception mais vous éviter aussi de générer du CO2 lors de l'envoi et pour le stockage que vous ne lirez jamais.  
 

Faire le tri régulièrement

Enfin pour garder le contrôle sur votre boîte mail, faites régulièrement le tri dans votre boîte : supprimez les mails qui ne vous sont plus utiles et ceux que vous n’avez pas ouverts. Plus que l'envoi, c'est le stockage des mails qui pollue : alors prenez le temps de supprimer les mails sans importance que vous ne relirez jamais. En supprimant 500 mails, vous sauvez un arbre : c'est une belle motivation non ?

Et pour vous aider à accomplir ces deux dernière tâches, essayez Cleanfox, le site malin qui vous permet de vous désabonner et de supprimer vos newsletters en quelques clics.



Publié le : 2017-07-12 par Louis

Rejoignez Cleanfox


Se connecter avec Gmail
Se connecter avec Hotmail
Se connecter avec Yahoo
Autre (Orange, SFR, Free...)

Credits : Flaticons are designed by Freepik and by Drawnhy97 and distributed by Flaticon - Background Pictures are provided by Pexels.com